Sommes-nous beaucoup à pouvoir annoncer quelle est la distance Terre-Soleil comme ça, sans aller checker sur Wikipédia ou sans feindre de « l’avoir su un jour mais c’était il y a longtemps »? Je ne pense pas.

Moi en tous cas j’en sais rien de combien de kilomètres il y a entre la Terre et le Soleil. Et globalement, c’est pas le genre de choses auxquelles je pense quand je suis en train de fumer. Et ben maintenant je peux vous le dire : il y en a 150 millions de kilomètres – entre la Terre et le Soleil. Et jamais je n’aurais pensé l’apprendre en donnant une cigarette à un sdf dans une gare.

Je ne sais pas pourquoi mais il était sympa ce sdf. Il tanguait un peu à cause de l’alcool et il n’avait qu’une dent, c’est peut être pour ça que je l’ai trouvé sympa. J’ai vu sur son visage que j’étais passée de « salope qui garde son fric » à « elle est cool elle me donne une clope » quand je lui ai tendu mon paquet. Il a attrapé une cigarette et m’a alors demandé « Tu sais qui a inventé la cigarette »? Hum. « Absolument pas » lui ai-je répondu. Et là, je n’ai pas su s’il fallait que je rie ou pas. « Ce sont les Italiens qui ont inventé les cigarettes. Ça vient de Vintimille les cigarettes. Et ouais, pourquoi crois-tu qu’il y a 20 cigarettes dans un paquet? ».
Alors, soit j’étais très bête, soit j’avais mal saisi l’histoire des amérindiens et du tabac roulé mais je ne me suis pas formalisée sur cette réponse.

Le sdf est alors passé sur le sujet plus « astronomique » de la Terre et de ses caractéristiques physiques. Il était en confiance, j’avais coupé ma musique et enlevé mon casque. Il me posait des questions et j’essayais d’y répondre sans trop me dire que j’étais une abrutie inculte.

– Tu sais quand même qui a dit que la Terre était ronde?

– Ça  oui, je sais.

– Ce pauvre Galilée, il s’est fait tuer parce qu’il avait raison. C’est dommage quand même.

– C’est pas très démocratique, effectivement.

– Et sais-tu combien fait la circonférence de la Terre?

– Du tout.

– Tu sais, c’est en kilomètres carrés. Allez tu le sais.

(Là j’étais fière, j’allais pouvoir lui dire que pour le coup il avait tort.)

– La circonférence c’est en kilomètres qu’on la mesure, pas en kilomètres carrés. Ce sont les surfaces qu’on exprime en kilomètres carrés.

Il était vexé, il m’a émue. Mais il ne s’est pas démonté.

– C’est vrai. Alors? Combien? Elle fait 360 000 kilomètres de circonférence la Terre. Et la distance de la Terre au Soleil, tu sais combien ça fait? 150 millions de kilomètres. C’est loin hein?

Ses yeux respiraient l’intelligence et moi j’étais pas foutue de me souvenir d’un truc qu’on nous apprend à l’école. La honte.

Il était parti dans les étoiles, il m’a dit qu’on avait de la chance de ne pas être à 100 kilomètres du Soleil, parce qu’à cette distance, on brûle. Il m’a raconté son envie d’écrire ses histoires, d’aller s’asseoir sur Jupiter et de regarder la Terre. « La culture » m’a-t-il dit. « La culture c’est particulier hein? ». Puis il est parti, et je suis allée prendre mon train.

Bien sur, j’ai vérifié ces informations. La circonférence de la Terre n’est pas de 360 000 kilomètres et les cigarettes n’ont pas été inventées en Italie, mais tout le reste était tellement juste! Ce sdf m’a aussi parlé du chiffre zéro. Soit disant découvert par les arabes et les indiens. À peu de choses près, c’est le cas. Il a du apprendre tout ça il y a des années. Il a du lire que la première apparition du zéro avait eu lieu quelque part dans le nord de l’Afrique, région anciennement appelée Mésopotamie et liée à l’histoire de la conquête arabe, puis que l’usage moderne du zéro s’était fait grâce à la définition de la valeur du chiffre zéro par les indiens. Tout ça a été très grossi et résumé, mais au moins il le savait, ce sdf.

L’humilité fait du bien parfois. On apprend des choses étonnantes et on se couche en étant moins bête et méchant que le matin.
Je pourrai maintenant me targuer de connaître la distance Terre-Soleil grâce à une discussion que j’ai eu un jour avec un inconnu. Le pire c’est que lui, je risque de l’oublier.

Publicités