Imaginez des femmes, beaucoup de femmes, toutes de rose vêtues, s’élançant dans les rues de Clermont Ferrand. Certaines sont là pour le chrono, d’autres pour le plaisir. D’autres encore parce qu’il existe une maladie qui s’appelle le cancer du sein et qu’elles en sont atteintes, de près ou de loin.

La Clermontoise est une course organisée en faveur de la lutte contre le cancer du sein. Cette année, plus de 7000 femmes en ont pris le départ. J’en faisais partie.
Au-delà de mes nouvelles ambitions sportives (je me mets à la course, faute de budget pour poursuivre dans le fitness étant donné le prix des salles parisiennes…), j’étais avant tout présente pour rendre hommage à ma tante, victime du cancer l’année dernière. On n’y pense pas assez quand on ne le vit pas mais lutter contre la maladie est une épreuve non seulement pour les malades, mais aussi pour leurs proches. La Clermontoise intervient à ce niveau. L’édition 2012 aura permis de récolter plus de 75000 €, une somme impressionnante qui servira à soutenir l’action des associations et de la recherche qui aident les malades et leurs familles.
Une initiative sportive remarquable, donc.

Alors les meufs, FAITES-VOUS DÉPISTER. C’est important, ne faites pas vos mijaurées et consultez votre gynéco une fois par an.

 

NB : Mes cousines, mon cousin, mon oncle, je vous aime et je vous admire. Morgane, bravo pour ton initiative. Olivia, bravo pour tes foulées sur la course. Ketty, Simon, vous étiez avec nous. Patrick, tu es un des hommes les plus remarquables que je connaisse. Vous êtes une famille unique et je suis fière d’en faire partie.

Publicités