La vie cette saloperie

EH OUAIS ÇA FAISAIT LONGTEMPS HEIN ?
Ben y a une fin à tout mes cocos c’est comme ça. Assise devant mon replay de The Voice je reprends enfin mon clavier pour vous dire que non, rien n’a changé. Lire la suite »

Publicités

On y est. Un an tout juste. Pendant un an j’ai redouté cette date. Normal, je pensais que je serais morte depuis. Mais non, le temps a fait son œuvre, j’ai pleuré, j’ai souffert, j’ai hurlé, j’ai maudit. Et puis j’ai appris à revivre.

Il parait qu’il faut vivre une année entière pour faire son deuil. Le temps de repasser par toutes les étapes vécues. Et puis on y pense moins.
C’est l’anniversaire de mon frère aujourd’hui. Comme tous les 11 novembre. Je me disais que je serais marquée à vie par cet événement, que la fête serait toujours un peu gâchée. Et puis ce matin j’ai ouvert les yeux, et j’ai pensé à mon frère. Pas à lui. Est-ce bien? Lui il va me détester pour ça. Me dire que notre histoire est morte, a disparue, n’existe plus. Mais il se trompe. Notre histoire je l’ai sur la peau. Rien ne me l’enlèvera. Moi je crois que là, le fait que ce n’ait pas été la première chose à me venir à l’esprit au réveil, c’est au contraire un signe qui dit « ça va mieux ». Je suis sereine. Je sais ce que j’ai vécu, je sais ce qu’il est dans ma vie.
Je suis juste rassurée de voir que ça ne me tue plus.

On sait où se parler des choses importantes. Il y est toujours en premier. Je pense que mon inconscient travaille à me faire avancer. Je me fourvoie sûrement en disant que tout, absolument tout va bien. C’est pas vrai. On n’est jamais totalement guéri. Les cicatrices n’existeraient pas si c’était le cas. Mais je vais mieux, certainement mieux que lui, et j’essaye d’arranger les choses même si ça ne lui plait pas.

Un an donc. Personne ne le remplacera jamais vraiment, mais ça va mieux.
Déjà un an.

Un an.
Un week end.
Des amis.
Des larmes.
Le retour.
Le désespoir.
La trahison.
Le vide.
Réapprendre. Tout.
Oser. Tenter.
Une nouvelle vie.
L’expérience.
L’espoir.
Le départ. A nouveau.
Des larmes. De rires.
Les amis.
Le week end.
Un an.

La boucle.